L'ostéopathie

Quand consulter ?
 
On recommande généralement de consulter son ostéopathe 1 à 2 fois par an sans motif particulier en prévention. Si des douleurs apparaissent n’hésitez pas à consulter pour éviter que la douleur ne s’installe.
 
 Pendant la grossesse et en post partum l’ostéopathie est plus qu’indiquée.
Lors du développement du nouveau-né on préconise une consultation à chaque grandes étapes à savoir avant les 2 mois de l’enfant, au retournement, au 4 pattes et à la marche.
Enfin pour tout autre trouble que vous ou votre enfant présentez, l’ostéopathie peut aussi avoir son rôle à jouer. N’hésitez pas à en parler à votre ostéopathe.
 
  • RETROUVEZ L’INTEGRALITÉ DE L’ARTICLE SUR MES RÉSEAUX SOCIAUX : FACEBOOK & INSTAGRAM

Les dyspareunies

Pourquoi consulter ?
 
L’utérus possède de multiples moyens de fixité et est étroitement lié au rectum, à la vessie et au périnée. Les dysfonctions d’un organe pouvant entrainer les autres, l’ostéopathe ira travailler sur tous les organes avoisinant l’utérus, ainsi que sur les muscles et le cadre osseux afin de relâcher les tensions du petit bassin.

Les troubles physiques en lien au psychisme prennent naissance dans des zones clés du corps, telles que les diaphragmes, le crâne, le thorax, etc. Un abord global est donc nécessaire.
Un périnée hyper tonique peut aussi être la cause de dyspareunies. Des séances de rééducation périnéales avec une sage-femme / kinésithérapeute peuvent être nécessaire en complément du traitement ostéopathique. D’où l’intérêt d’une prise en charge pluridisciplinaire.

L’ostéopathe vous aide à reprendre le contrôle sur cette zone de votre corps, vous écoute et cherche des solutions bienveillantes. Alors n’hésitez plus à en parler à votre ostéopathe.

 
  • RETROUVEZ L’INTEGRALITÉ DE L’ARTICLE SUR MES RÉSEAUX SOCIAUX : FACEBOOK & INSTAGRAM

Le vaginisme

Pourquoi consulter ?

Comme je l’expliquais dans mon précédent post, l’ostéopathe ira travailler sur tous les organes avoisinant l’utérus et le vagin. Il agit aussi sur les muscles et le cadre osseux du bassin afin de relâcher les tensions. Le vaginisme étant entraîné par une contraction forte des muscles du périnée, un travail sur le périnée est plus qu’indiqué. Il peut parfois nécessiter une prise en charge pluridisciplinaire avec un kiné ou une sage-femme.

L’abord psychologique ne peut pas être délaissé. Par conséquent, lors du traitement ostéopathique, les zones clés émotionnelles du corps doivent être libérée. Cela nécessite parfois une prise en charge pluridisciplinaire avec un sexologue ou un psychologue.

Et surtout il faut en parler, parler pour comprendre, pour lever les doutes et trouver une solution ensemble. Ne restez pas seule, des professionnels sont là pour vous aider et vous accompagner vers la guérison, qu’importe la durée.

 
  • RETROUVEZ L’INTEGRALITÉ DE L’ARTICLE SUR MES RÉSEAUX SOCIAUX : FACEBOOK & INSTAGRAM

La cystite

Pourquoi consulter ?

La vessie possède divers moyens de fixités, la rendant étroitement liée aux organes du petit bassin, muscles et cadre osseux. Les organes adjacents à la vessie peuvent entrainer des cystites en cas de perte de mobilité ou d’inflammation. On observe ce phénomène lors de constipation ou en période menstruelle par exemple. 

Les cystites à répétition entrainent une perte d’élasticité des muscles intrinsèques de la vessie et de ses ligaments. Par conséquent l’ostéopathe ira travailler sur l’ensemble du complexe pelvien.

Comme nous l’avons déjà vu, un périnée hypertonique peut avoir des retentissements sur la vessie. De ce fait, un travail pluridisciplinaire avec une sage-femme ou un kinésithérapeute peut là encore s’avérer nécessaire.

 
  • RETROUVEZ L’INTEGRALITÉ DE L’ARTICLE SUR MES RÉSEAUX SOCIAUX : FACEBOOK & INSTAGRAM

La pyélonéphrite

Pourquoi consulter ?

Les reins possèdent diverses moyens de fixité dont les muscles abdominaux, le diaphragme, et les psoas et les ligaments. Le ligament hépatorénal droit et les ligaments rénocoliques droit et gauche entre les reins, le foie et le gros intestin.

Le traitement ostéopathique aura pour visée de libérer les contraintes mécaniques qui s’exercent sur les reins et leur environnement. Lors d’une pyélonéphrite l’infection remonte de la vessie au rein et va créer des adhérences. L’ostéopathe travaille dessus afin de libérer le système urinaire dans son ensemble.

En conclusion, l’ostéopathie étant une médecine holistique à visée globale, un travail du corps dans son ensemble sera entrepris. Ceci dans le but de libérer toute tension qui aurait une incidence sur le système urinaire.

 
  • RETROUVEZ L’INTEGRALITÉ DE L’ARTICLE SUR MES RÉSEAUX SOCIAUX : FACEBOOK & INSTAGRAM

PMA et ostéopathie

Pourquoi consulter ?

Pendant un parcours PMA l’ostéopathie est plus qu’indiquée, bien qu’elle ne soit pas un remède miracle. Un travail sur le bassin, périnée et petit bassin redonne mobilité et souplesse aux organes de la reproduction. 

Le travail global de l’ostéopathe permet de libérer les tensions psychosomatiques et de préparer le corps à une future grossesse. En travaillant le crâne, l’ostéopathe travaille l’axe hormonal. 

À noter que l’ostéopathie pour l’homme est aussi efficace. Un travail sur le bassin et le petit bassin, la vascularisation et la mécanique testiculaire et prostatique sera améliorée. 

Pour la question de la place idéale de l’ostéopathie dans ce parcours il n’y a pas de réponse unanime. Cependant un travail à distance du transfert (2 semaines à 1 mois en amont) serait plus pertinent et moins anxiogène.

 
  • RETROUVEZ L’INTEGRALITÉ DE L’ARTICLE SUR MES RÉSEAUX SOCIAUX : FACEBOOK & INSTAGRAM

La femme enceinte

Quand consulter ?

Dans le cadre du 1er trimestre certains ostéopathes préférerons ne pas faire de consultations, par précaution. À partir du 2ème trimestre tous les feux sont au vert. Vous pourrez prendre rdv pour vous accorder du temps et commencer à prendre soin de vous dans cette nouvelle aventure. 

Il est recommandé de consulter un ostéopathe en fin de grossesse pour préparer au mieux l’accouchement et répondre aux interrogations.

L’ostéopathie en post-partum est intéressante, afin d’accompagner votre corps dans cette nouvelle transition. Notre accompagnement vous poursuit dans la parentalité qui ne s’arrête pas à la naissance.
N’hésitez pas à déléguer les tâches et à vous reposer.

 
  • RETROUVEZ L’INTEGRALITÉ DE L’ARTICLE SUR MES RÉSEAUX SOCIAUX : FACEBOOK & INSTAGRAM

Le post-partum : changements physiques

Pourquoi consulter ?

Après une attente d’un mois pour que votre corps se rétablisse, la consultation aura comme visée la libération des tensions. Les tensions se sont accumulées lors des dernières semaines de grossesse, pendant l’accouchement et au cours du post partum immédiat.

 Au cours de la séance vous pourrez poser toutes les questions que vous souhaitez. Nous sommes là pour vous accompagner dans cette nouvelle étape de votre vie, toujours avec bienveillance.

 
  • RETROUVEZ L’INTEGRALITÉ DE L’ARTICLE SUR MES RÉSEAUX SOCIAUX : FACEBOOK & INSTAGRAM

Le post-partum : changements psychologiques
Le baby blues

Pourquoi consulter ?

Cette étape n’est pas pathologique mais bien physiologique, en réponse aux changements hormonaux et à un nouveau rythme de vie.

L’avantage de consulter un ostéopathe à ce moment est qu’il pourra répondre à vos questions et vos angoisses. Le tout en relâchant les tensions de votre corps, et en apportant un moment de repos à votre esprit. C’est le moment de vous confier si vous en ressentez le besoin. 

N’hésitez pas à exprimer vos doutes et angoisses afin de les surmonter ensemble.
Courage, vous allez très bien vous en sortir.

 
  • RETROUVEZ L’INTEGRALITÉ DE L’ARTICLE SUR MES RÉSEAUX SOCIAUX : FACEBOOK & INSTAGRAM
Visit Us On InstagramVisit Us On Facebook